Veuillez pivoter votre tablette
en mode paysage pour accèder au site.

ÉTAPE 1

Préparation & Audit

1
2
3
4

Pourquoi rénover votre copropriété ?

Rénover sa copropriété pour en améliorer la performance énergétique c’est réduire vos factures, augmenter votre confort, valoriser votre bien et lutter, à votre niveau, contre le changement climatique. Isolation (façades, toiture, sols et vitrages), optimisation des systèmes de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de ventilation peuvent vous faire gagner jusqu’à 70 % d’économies d’énergie ! L’une des clés d’un projet réussi est d’avancer pas à pas. Suivez-nous tout au long des étapes indispensables pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété !

Image

C’est le moment de rénover ! L’Etat vous y incite en vous proposant :

  • – Un service public de la rénovation « Point Rénovation Info Service » qui simplifie l’accès à l’information et aux démarches : http://renovation-info-service.gouv.fr
  • – Un large panel d’aides financières et de solutions de financement : Crédit d’Impôt Transition Energétique, Certificat d’Economie d’Energie, aides de l’ANAH, Eco Prêt à Taux Zéro, etc.

S’informer pour donner de l’élan au projet

Réglementation complexe, acteurs multiples, aides financières variées… l’idée de rénover votre copropriété vient de germer mais il est difficile de savoir par où commencer. Un conseil : contactez un Conseiller Rénovation Info Service pour vous accompagner dans cette étape de recherche d’informations sur la rénovation énergétique (réglementation, procédures, etc.) et sur votre copropriété (ses factures d’énergie, son équilibre financier, les travaux déjà réalisés, etc.). Restituées aux copropriétaires, ces données sont une base d’échanges permettant de lancer une dynamique collective.

« S’organiser en groupe de travail facilite la tâche ! Julie étudie les contrats, Jacques les aspects techniques et Arsène le financement. À nous 3, nous formons une commission énergie soudée qui suit le projet de A à Z. »

Réaliser un audit global pour bien définir ses besoins

Conscients des enjeux du projet et bien informés, vous êtes prêts à réaliser un audit. Il permet d’analyser vos consommations énergétiques et les charges associées pour identifier les économies d’énergie réalisables grâce à des travaux. Il est obligatoire pour les copropriétés en chauffage collectif de 50 lots et plus dont le Permis de Construire a été déposé avant le 1er juin 2001. Pour vous aider à choisir des travaux efficaces, il est conseillé d’aller plus loin en réalisant un audit global couplant analyse architecturale, énergétique et financière.

Comment se déroule l’audit global ?
L’auditeur analyse votre résidence pour vous proposer des scénarios de travaux : visite des parties communes et d’appartements, prises de mesures, analyse des contrats, enquête technique et financière auprès des copropriétaires… Ce travail est consigné dans un rapport d’audit, outil préalable à la conception d’un programme de travaux.

« Plusieurs éléments doivent orienter le choix de l’équipe qui réalisera votre audit tels que ses références en copropriété, ses certifications, qualifications (RGE et OPQIBI) ainsi que sa disponibilité. Il existe un modèle de cahier des charges, à personnaliser pour consulter les cabinets d’audit et obtenir une prestation de qualité. »

Choisir un projet de rénovation, une étape charnière

Le rapport d’audit global en main, il faut choisir un programme de travaux et une solution pour le concevoir et le mettre en œuvre. 3 options sont possibles :

• Recourir à un maître d’œuvre pour concevoir le programme de travaux, vous assister dans le choix des entreprises puis pour suivre la réalisation des travaux.

• Solliciter un groupement d’entreprises en charge de la conception et de la réalisation des travaux puis de l’exploitation-maintenance des installations rénovées dans le cadre d’un Contrat de Performance Energétique (CPE).

• Choisir directement les entreprises de travaux.

Si cette dernière solution peut convenir dans le cas d’un projet modeste et/ou sans contrainte technique particulière, il est recommandé de solliciter un maître d’œuvre pour faciliter le bon déroulement de votre projet.

Pour aller plus loin, découvrez le Coachcopro®

Image

« Pensez global : certains travaux doivent être couplés pour optimiser les économies d’énergie. Par exemple changer votre système de chauffage sans isoler votre bâtiment ne conduit pas systématiquement à une diminution de vos factures ! La solution la plus efficace est souvent la rénovation globale de l’immeuble. »

ÉTAPE 2

Conception du projet

1
2
3
4

Recourir à un maître d'œuvre

Le maître d’œuvre conçoit le programme de travaux, vous assiste dans la sélection des entreprises et suit les travaux jusqu’à leur réception. Selon les besoins, c’est un architecte, un ingénieur-conseil, un économiste de la construction, un bureau d’études techniques ou une équipe pluridisciplinaire, mais il doit a minima réunir des compétences architecturales, et thermiques complétées par des compétences en ingénierie financière. Les missions du maître d’œuvre sont menées dans le cadre d’un contrat de maîtrise d’œuvre scindé en deux phases : la conception et le suivi d’exécution des travaux. La copropriété vote la conception dans un premier temps, puis le suivi d’exécution en même temps que le vote des travaux en Assemblée Générale.

Image

« Pour vous aider dans le choix de votre prestataire, vous pouvez vous appuyer sur le modèle de cahier des charges pour la maîtrise d’œuvre. »

Concevoir le projet et son plan de financement

Le maître d’œuvre analyse votre projet en se basant sur le rapport d’audit global et le scénario de travaux retenu. Il réalise les études pour définir les choix techniques, établit un cahier des charges pour sélectionner les entreprises de travaux et demande les autorisations administratives nécessaires. Trouver des solutions pour financer les travaux étant primordial, demandez au maître d’œuvre de prévoir une prestation d’ingénierie financière. Vous disposerez ainsi d’un plan de financement combinant toutes les sources de financement possibles : Crédit d’Impôt Transition Energétique, Certificats d’Economie d’Energie, aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), des collectivités territoriales, Eco-Prêt à Taux Zéro individuel ou collectif, prêts bancaires, tiers financement…

« C’est le moment de rénover : les aides financières pour vous y inciter sont actuellement nombreuses ! »

Choisir ses entreprises de travaux

Les choix techniques définis et le budget déterminé, le conseil syndical et le syndic lancent une consultation auprès d’entreprises de travaux. Pour bien les sélectionner, le conseil syndical, assisté du maître d’œuvre, vérifie leurs compétences, s’assure qu’elles disposent des qualifications requises (comme la mention RGE, indispensable pour bénéficier des dispositifs d’aides financières), des assurances obligatoires et comparent les offres afin de sélectionner celles présentées au vote en Assemblée Générale.

Image

« Pour choisir les entreprises qui garantiront le meilleurs résultats, il est indispensable d’être bien accompagné, d’être extrêmement vigilant et ne pas hésiter à contacter des propriétaires ayant déjà fait appel à ces entreprises. »

Mobiliser les financements pour s’assurer de les obtenir

La rénovation de votre copropriété est en bonne voie : vous avez un programme de travaux bien défini, le plan de financement associé et une équipe de prestataires pour réaliser les travaux. Les aides et solutions de financement identifiées lors de la conception du projet doivent maintenant être mobilisées ! Anticiper est le maître mot dans cette étape puisqu’il faut monter les dossiers de demande d’aides très en amont, les accords de subvention devant être notifiés avant le lancement des travaux.

Pour aller plus loin, découvrez le Coachcopro®

Image

« Anticiper et préparer tous les documents nécessaires au montage des dossiers vous permettra de saisir toutes les opportunités de financement et d’éviter de prendre du retard sur le planning des travaux. »

ÉTAPE 3

Réalisation des travaux

1
2
3

Suivre les travaux

Félicitations ! Vous avez voté la réalisation des travaux en Assemblée Générale et donnez le coup d’envoi du chantier. Il s’agit maintenant de suivre les travaux afin que les prestations des entreprises correspondent au projet souhaité et permettent d’atteindre les économies d’énergie escomptées. C’est le maître d’œuvre qui coordonne l’intervention des entreprises et s’assure de la qualité de leur travail. Il organise des réunions de chantier hebdomadaires auxquelles participent le syndic et le conseil syndical.

« Réaliser des travaux de rénovation en immeuble habité impose aux entreprises de s’adapter aux contraintes des copropriétaires. Il faut donc procéder à un suivi des travaux intelligent, identifier les possibles nuisances et surtout bien communiquer sur les différentes interventions qui ont lieu»

Réceptionner les travaux et boucler le financement

Vos travaux sont terminés, matérialisant ainsi le travail mené au long des différentes étapes de cette aventure. Le syndicat des copropriétaires (représenté par le syndic) doit réceptionner les travaux en constatant leur achèvement, leur bonne exécution et leur conformité. Autre étape primordiale, il faut clôturer les dossiers de demande de financement en transmettant les attestations de travaux (procès-verbaux, factures, etc.) aux organismes financeurs pour qu’ils procèdent au paiement.

Image

 

Prendre en main le bâtiment rénové

Votre copropriété rénovée, vous pouvez désormais profiter d’un nouveau lieu de vie confortable, sain et sobre en énergie.
Si les nouvelles installations améliorent la performance énergétique de votre résidence, vous avez aussi un rôle à jouer : un immeuble consommera toujours trop si les occupants ne maîtrisent pas leurs consommations ! C’est donc l’occasion d’adopter des éco-gestes simples.
Afin de s’assurer que les économies d’énergie prévues soient effectivement réalisées, il faut aussi suivre les consommations d’énergie pour évaluer les économies réellement engendrées et détecter d’éventuels dysfonctionnements.

Pour aller plus loin, découvrez le Coachcopro®

« Maintenant que vous connaissez les 3 étapes clés de la rénovation énergétique en copropriété sur le bout des doigts, passez à l’action en vous inscrivant sur la plateforme Coachcopro® !
Vous bénéficierez d’un parcours personnalisé, d’un tableau de bord partagé, de nombreux outils et documents pour vous informer, et de l’assistance d’un conseiller en cas de besoin. »